Vue-mer-guethary
Les thalassothérapies sur Biarritz, Anglet et Saint-Jean-de-Luz
mai 30, 2015
Show all

Les plages de Guéthary

Plages-guethary-cote-basque

Le village de Guéthary compte 4 plages, elles ont chacune leur histoire et leur charme. Amateurs d’étendues de sable fin à perte de vue, passez votre chemin : ces plages ont plutôt des allures de petites criques rocheuses. Mais ce sont des terrains de jeu fantastique pour les enfants et elles ont su garder le charme un peu sauvage dont le visiteur tombe souvent amoureux.

La plage du port est une pépite. Petite et abritée derrière sa jetée de pierre, elle est tournée vers le minuscule port de pêcheurs, l’ancien casino de Guéthary et au delà, le village de Bidart et ses falaises plongeant dans l’océan. On y croise diverses embarcations entrant et sortant de l’eau : surfs, stand-up paddles, canoës, pirogues hawaïennes, hobby cat…

Surplombée par les restaurants de pêcheurs du village, elle sera votre plage de repli en cas de vent marin un peu frais. Les enfants adorent grimper sur ses rochers ou barboter à l’abri des vagues, les plus grands font des concours de saut depuis la jetée à marée haute.

La plage d’Arotzen Costa se situe à peine plus au sud, au bout de la jetée des Alcyons. Au début du siècle cette plage de galets avait son club d’été, des générations d’enfants y ont appris à nager. A marée basse elle forme une piscine naturelle, fermée par des rochers. C’est la plus calme.

La plage de Cenitz est la plus sauvage, une vaste crique verdoyante à cheval sur Guéthary et Saint-Jean-de-Luz. Affectionnée des surfeurs, elle hésite entre sable et galets.

Elle bénéficie d’une baignade surveillée en été. Son chemin d’accès borde un restaurant de plein air agréable, le « C », dont la pelouse accueille volontiers les jeux d’enfants.

La plage de Parlementia enfin, mythique pour les surfeurs avec sa vague déroulant au large, partagée entre Guéthary et Bidart, se déploie en contrebas de la terrasse panoramique de Guéthary. Bordée par deux restaurants de plein air, c’est la plus connue et fréquentée des quatre et elle offre à marée basse un vaste terrain de jeu rocheux pour les pêcheurs en herbe.